olivier godechot

Pierre Bourdieu, négationniste par anticipation

À lire le roboratif ouvrage de Pierre Cahuc et André Zylberberg, le Négationnisme économique. Et comment s’en débarasser, on apprend que Pierre Bourdieu, parmi ses nombreux défauts, était aussi l’un des plus virulents négationnistes … de l’économie. En effet, c’est le négateur le plus longuement cité avec un total cumulé de 175 mots de verbatim devant Frédéric Lordon (79 mots), Gaël Giraud (62 mots), le Manifeste des économistes attérés (57 mots), le Manifeste pour une économie pluraliste (57 mots), André Orléan (44 mots), Louis Gallois (37 mots), Michel Onfray (31 mots), Dominique Méda (28 mots), Axel Kahn (12 mots)… Ces citations sont judicieusement trouvées dans sa plus grande œuvre Contre-Feux – qui collationne quelques interventions publiques entre 1995 et 1997. Le maître affirme fallacieusement « qu’on ne peut combattre efficacement la technocratie, nationale et internationale, qu’en l'affrontant sur son terrain privilégié, celui de la science économique notamment, et en opposant à la connaissance abstraite et mutilée dont elle se prévaut une connaissance plus respectueuse des hommes et des réalités auxquelles ils sont confrontés », que la science économique est « une science abstraite fondée sur la coupure, absolument injustifiable, entre l’économie et le social », que les économistes sont une « profession dans laquelle sont très rares ceux qui s’inquiètent de la réalité sociale ou même de la réalité tout court », que « toutes les forces sociales critiques insistent sur l’incorporation dans les calculs économiques des coûts sociaux des décisions économiques. Qu’est-ce que cela coûtera à long terme en débauchages, en souffrances, en maladie, en suicides, en alcoolisme, en consommation de drogue, en violence dans la famille, etc. [...]. Je crois que, même si cela peut paraître cynique, il faut retourner contre l'économie dominante ses propres armes, et rappeler que, dans la logique de l'intérêt bien compris, la politique strictement économique n’est pas nécessairement économique – en insécurité des personnes et des biens, donc en police, etc. » Ces quelques citations qui permettent effectivement d’inscrire le sociologue « dans le droit fil de Lyssenko » sont une négation flagrante des vérités les plus établies de la science économique. La preuve : les travaux sur le Perry Preschool Program font justement ce que Bourdieu reproche à la science économique de ne pas faire (Schweinhart et al. 2005, Belfield et al, 2006, Heckman et al. 2009, Heckman et al. 2010 – ici le livre de Cahuc et Zylberberg oublie de citer l’article sur lequel il s’appuie et je n’ai pas réussi à recoller les chiffres cités dans l’ouvrage avec ceux consultés). Et voilà Bourdieu pris en flagrant délit d’ignorance des travaux économiques futurs. Bien fait ! Ça lui apprendra !



Français | English

Actualités   

OgO: plus ici|more here

[Webmestre]

[Fil rss]

[V. 0.93]

HOP

Système d'aide à la publication sur Internet


000

clics / mois.