olivier godechot

Vendredi 25 janvier 2008 | Courrier international

« Les contrôleurs sont dans un rapport d'infériorité par rapport aux traders », Courrier international.

Même interview que ci-dessus, mais avec un titre différent.
SOCIETE GÉNÉRALE o "Les contrôleurs sont dans un rapport d'infériorité par rapport aux traders"
Olivier Godechot, sociologue de la finance et chercheur au CNRS, explique comment Jérôme Kerviel, le courtier qui a fait perdre 4,9 milliards d'euros à la Société Générale, a pu passer à travers les mailles du filet.

Les contrôles de la banque sont-ils à ce point défaillants?
OLIVIER GODECHOT Non, il existe au contraire un contrôle permanent des risques, qui est assez strict, voire tatillon dans ce type de banques. Mais il y a une sorte de course-poursuite entre l'ingéniosité du contrôleur et l'inventivité plus grande de certains traders, qui parviennent à rendre leurs opérations invisibles.

Mais comment a-t-il pu à ce point tromper les contrôles?
Dans ce cas-là comme celui de la Barings [en 1995], il s'agit d'une personne qui connaît à la fois bien le back-office et le front-office, ainsi que toute la comptabilité, ce qui est assez rare. Le problème de gestion que rencontrent les banques est que, lorsqu'elles font passer du personnel du back-office au front-office, elles offrent certes une belle possibilité de promotion sociale à des gens peu valorisés et un peu déconsidérés, mais elles prennent un risque accru de fraude du fait de cette double connaissance.

Les contrôleurs des risques sont-ils correctement formés?
En réalité, ils sont dans un rapport d'infériorité par rapport au front-office, en raison de leurs rémunérations inférieures. Ce qui explique que les contrôleurs, sans pour autant fermer les yeux, ne jouent pas forcément toujours leur rôle de contrepoids. Plus important, il arrive que le budget bonus du contrôle des risques soit indirectement corrélé au bonus des traders. Chez la Société Générale, l'enveloppe des bonus du contrôle des risques et de la comptabilité était, du moins en 2000 lorsque j'y ai effectué mon stage, un pourcentage du bonus du front-office. Du coup, il est possible que, dans certaines configurations, les contrôleurs soient plutôt incités à croire les opérateurs financiers.

Myret Zaki
Le Temps



Français | English

News   

OgO: plus ici|more here

[Publications] Godechot, Olivier et al., , The Great Separation: Top Earner Segregation at Work in High-Income Countries: plus ici|more here

[Publications] Safi, Mirna, Philippe Coulangeon, Olivier Godechot, Emanuele Ferragina, Emily Helmeid, Stefan Pauly, Ettore Recchi, Nicolas Sauger et Jen Schradie, La: plus ici|more here

[Publications] Safi Mirna, Philippe Coulangeon, Olivier Godechot, Emanuele Ferragina, Emily Helmeid, Stefan Pauly, Ettore Recchi, Nicolas Sauger and Jen Schradie, When: plus ici|more here

Tweets (rarely/rarement): @OlivierGodechot

[Webmestre]

[Fil rss]

[V. 0.93]

HOP

A CMS


000

clics / mois.